blogmeblogmoi blogmeblogmoi
blogmeblogmoi
news de ça, de là


Friday, September 27, 2002  

aohahowwwwwah!

tel est le cri de la créature contemplant un objet extraordinaire ou beau ou cher ou attachant ou marrant, une envie primitive de crier "aohahowwwwwah!" parce qu'il n'y a rien d'autre à faire.
telle fut ma réaction à l'annonce que mon cher ébourriffé de Fraser est dans le top 5 du concours du meilleur blog britannique organisé par le Guardian. et qu'en plus le magazine Web User dit plein de bien (merité) de Blogjam.

aohahowwwwwah from the heart! well done master, i kneel before your greatness. the one who got me where i am now* deserved some worldly recognition.
(i.e some place lost between a trillion servers, which you pointed out to me, removed the "for sale" sign for me, i swept up, and called my virtual home )




posted by lsdb | 4:21 AM


Wednesday, September 25, 2002  

FEELING INADEQUATE

que ceux qui ont connu les joies de l'ANPE lèvent le doigt!
Ici, le job center, c'est sympa. ils expliquent en long en large et en travers keski faut faire, par exemple "avez-vous un document dans lequel vous résumez votre expérience professionnelle? cela s'appelle un CV" (sic). des fois je me dis que quand même, il y a deux mondes, et que moi je suis dans celui où l'on sait ce que c'est un CV. je ne m'étais jamais aperçue quel monde hermétique c'était! un monde où l'on ignore complètement qu'il y a un monde parallèle étrange où des gens en forme de ballon et marchant à l'envers n'ont jamais entendu parler du concept de CV!

il faut aussi être prêt à répondre à des questions existentielles comme "qu'aimez vous faire? taper à la machine? vous occuper des gens? organiser?" euh... oh oui, j'adoooooooore taper, uhmmmm! encore, encore!! qwerty j'orgasme!

bon. et puis le job center, c'est très glamour. ils ont des trucs qui s'appellent "les boulots stars!"
ah! enfin! alors, c'est quoi, présentateur à la BBC? kiné de David Beckham?
deuxième découverte: il y a un monde, où les gens en forme de ballon avec des chaînes jaunes au cou fantasment sur les boulots stars. les créatifs du job center se sont défoncés pour trouver le slogan qui tue!
des fois je me dis que les mecs de l'administration vivent dans une dimension encore plus fantastique que les deux mondes mentionnés ci-dessus, où l'on s'auto-congratule d'offrir de telles opportunités aux pauvres décalés sans emploi (opportunités sur le papier photocopié avec des étoilesyoupi! dessinées dessus avec WordArt).

extraits:

Star vacancies of the week
(boulots stars de la semaine)

- Pest control technician!!!
(agent de dératisation)

- Trainee butcher (no exp required)!!!
(apprenti boucher, pas d'expérience requise, ah ben peut-être alors...)

- Sanitation engineer!!
(comment on dit nettoyeur de chiottes en termes politiquement correct?)

bon ben, à la semaine prochaine pour de nouvelles offres délirantes alors...



posted by lsdb | 7:50 AM


Monday, September 23, 2002  

INSTANT KARMA

if tragedy and comedy are such popular literary devices in Russian culture, it is no accident. life in this part of the world often presents the most striking contrasts. a prime example reported by this saturday's Guardian Editor supplement: the tale of this East Ukraine deputy, who after getting into a heated discussion with young locals who were reproaching him for not walking his dog on a leash, took a hand grenade out of his pocket (as you do), threw it at his contradictors, only for the good dog to happily run and fetch it, and duely bring it back to its owner. ooooooops!


posted by lsdb | 8:09 AM


Friday, September 20, 2002  

bum week vs tits day

cette semaine a été une semaine de rentrée typique.
certes, l'amertume des vacances qui s'achèvent a été un temps tempérée par l'impatience de retrouver un lit confortable, des restos et bars où sont bannis les shorts et les tongs, des fringues affriolantes en vitrine, et pour les plus jeunes, la joie de se consacrer à l'étude du trombiniscope garçon/fille de la nouvelle classe. mais voilà, la nouveauté s'essouffle vite, et déjà les écoliers traînent leur uniforme comme des employés de banque fatigués.
pour les écoliers, point de salut. pour les parents par contre, le SUN se lève à l'horizon, et baigne de sa chaude lumière ces visages défaits qui défilent dans le métro londonien.
tout a commencé il y a quelques semaines dans le Daily Mail, à moins que ce ne soit le Daily Express. la multitude de journaux en couleurs m'empêchent de me rappeler avec certitude duquel il s'agissait. tous les passagers de ma rame étaient plongés dans la lecture du quoditien, leur tête enfouie dans les grandes pages couvertes de plomb. ah! comme le ministre de la culture française serait jaloux! tant de gens passionnés de lecture, cela frappe le touriste fraîchement débarqué.
malheureusement, le traître reflet dans la vitre ou le coup d'oeil indiscret par-dessus l'épaule me renseigna vite sur la nature de cet engouement pour la presse écrite: le quotidien avait sorti un supplément spécial Seins, comment que vous les aimez, gros, compacts, la tragique histoire de Jordan, comment je suis passé de bonnet A à bonnet DD en trois semaines etc...
tout s'explique.
tous les passionnés de sport vous le diront: ils achètent des journaux comme le Sun pour les chroniques de foot. d'accord, l'envoyé spécial Sport de l'Independent a peut-être une prose ampoulée, et les fans veulent que l'on parle de ce qui leur tient vraiment à coeur plutôt qu'on leur sorte une belle tournure. oui, mais à part le sport, qu'y-a-t-il dans le Sun? les rubriques Monde, Affaires intérieures? non, non, bien sûr que le lecteur bien pensant refuse de lire ces pages démago et populistes.
le supplément week-end spécial Seins? ah ben, on va pas le jeter! de toute façon, y'a déjà la page3, alors...

pour ceux qui ne savent pas, la page3 est une institution britannique, qui lance la carrière de jeunes filles au potentiel prometteur. Jordan ou Sam Fox sont les incarnations de la réussite sociale, dans un monde cruel où le vrai talent est si souvent ignoré. malheureusement, ceci n'est pas sans risque: le lecteur pourrait bien se lasser de l'étalement constant de chair pré-pubère en long et en large sur les pages en papier recyclé, et commencer à réclamer du papier glacé en 3D. fait chier, ça coûte combien ça le papier glacé? qu'ils ne se plaignent pas de l'augmentation du prix de l'information après ça!

alors imaginez le suspens quand cette semaine le Sun a répliqué avec sa Bum week. les usagers du métro ont-ils battu un cil?
oh que oui! passer le colyre par ici! le Sun est revenu briller dans les mornes couloirs du métro. les visages ont retrouvé leur air jovial de l'Eté. avec un peu de justification mode par-ci (backs are the new black), de santé par là, la bum week aura comblé les yeux avides d'information.

que reste-t-il au Daily Star et Sunday Sport maintenant? le Sun va finir par les acculer...





posted by lsdb | 8:50 AM


Monday, September 09, 2002  

END OF THE WORLD: not!

vous vous souviendrez peut-être de ce post sur la fin du monde d'il y a quelques semaines.
il m'était impossible de ne pas vous tenir au courant des nouveaux développements: que de sottises c'était! en effet, une météorite va entrer en collision avec la terre en 2019?? peut-être, mais ça ne sera pas la fin du monde! non, je ne le prend pas à la légère, simplement, qu'est-ce qu'on était con! on n'avait pas pensé à l'airbag!!
ben oui! à quoi ça sert d'envoyer bruce willis planter un drapeau américain sur la météorite (j'ai pas tout compris comment le drapeau il arrêtait la météorite), alors qu'il suffit de souffler très fort dans un airbag, le mettre devant la terre en bouclier et hop! on répartit l'impact de la collision et on peut même garder le gros caillou en souvenir. Hermann Burchard de l'université d'Oklahoma est-il fou? que nenni! c'est le new scientist qui le dit.





posted by lsdb | 10:20 AM


Sunday, September 08, 2002  

question stupide

quelqu'un peut-il me dire pourquoi je me cogne tout le temps?

régulièrement, je me cogne exactement au même endroit, sur le coin gauche de mon lit, et ai deux jolis bleus, encadrant chaque genou. s'il venait à l'idée de l'un des bleus de s'estomper un tant soit peu, PAF!, un autre coup au parfait timing au coin du lit!
il y a trois jours, en tirant mon matelas un peu trop fort, je me suis donnée un coup de poing (le premier que j'ai jamais reçu, je ne l'aurais pas accepté de qui que se soit d'autre...), et me suis ouvert la lèvre inférieure.
aujourd'hui, je me suis presque empalée la main sur la poignée de porte du salon. bah! juste un nouveau bleu!

cela révèle-t-il quelque chose docteur??



posted by lsdb | 5:53 AM


Tuesday, September 03, 2002  

conversation piece

late night. walking in a sleepy leafy suburban street. end of summer breeze rustling the trees.
behind me: stomp, stomp, stomp, stomp...(getting closer).

young asian man, small build, traditional moustache, big teeth, shy teenagelike laugh:
"- excuse me?
- ...
- do you live round here?
- indeed.
- ..."

stomp stomp stomp

"- can i ask you a question?
- sure.
(matter-of-factly) - ... can i suck your breasts?
- i'm afraid it is not at all possible.
- ... i'm sorry. please do not take it personally.
- no worries, i won't."

stomp stomp stomp (fade)




posted by lsdb | 6:08 AM
archives
links